Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de b00014054
  • Le blog de b00014054
  • : Le blog de Matthieu
  • Contact

Recherche

Liens

18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 21:22

Qu'est ce que l'Own Risk Solvency Assesment ?

 

Les assureurs sont encore en train de traiter le premier piler de la nouvelle réglementation Solvabilité 2. Des dires de beaucoup de pilotes de projets solvabilité 2, cette réglementation peut être résumée dans la phrase suivante : "C'est compliqué mais il faut le faire". Ce sentiment empreint de lassitude devrait s'amplifier avec le dernier pan de la réglementation : L'ORSA.

 

Cet article tentera de décrypter ce que sera la dernière épreuve des assureurs dans la course à la solvabilité et à la gouvernance de leurs risques. Toutes les réserves sont applicables à cet article qui se base sur la pauvre documentation actuelle de l'EIOPA à ce sujet.

 

En une phrase, l'ORSA est la comparaison d'une projection de SCR dans le futur en tenant compte de nouveaux risques (Stratégiques, hommes clefs etc.) avec la projection des capitaux propres (grace aux plans moyens termes).

 

On retrouve donc dans l'ORSA es ingrédients du pilier I de la réglementation (calculs de SCR) où l'on ajoute de nouveaux risques. La nouveauté réside donc dans la comparaison avec la projection des fonds propres de l'assureurs (aussi appellé Capital Planning). Cette projection de fonds propres doit être motivée par la stratégie de l'entreprise, tant commerciale (nouveaux produits) que stratégique (marges, secteurs d'activité etc.).

 

Tout comme des notions de traçabilité, auditabilité et bien plus encore sont appliquées au calculs relatifs au SCR, l'ORSA impose de nouvelles règles. Pour ne pas toutes les citer, une majeure sera que le système de risque qui calculera l'ORSA devra être le même outil qui servira aux fonctions stratégiques de l'entreprise (ALM etc.)

 

Un prochain article tentera d'expliquer la philosophie de l'ORSA et sa déclinaison dans les entreprises d'assurances.

Partager cet article

Repost 0

commentaires