Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de b00014054
  • Le blog de b00014054
  • : Le blog de Matthieu
  • Contact

Recherche

Liens

18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 21:42

Quelle utilité pour l'Own Risk Solvency Assesment ? Comment se décline cet article de la directive européenne ?

 

L'ORSA est la confrontation des SCR futurs avec les fonds propres anticipés (Capital Planning). Le régulateur souhaite que la stratégie de l'entreprise soit déclinée dans les décisions d'aujourd'hui. Un moyen d'obliger ou plutôt d'inciter les assureurs à respecter la couverture de l'ORSA consiste dans les Reverse Tests. Cet article expliquera avec des mots le plus simple possible cette notion.

 

Un SCR a été calculé.

 

Un ORSA ou SCR amélioré projetté est calculé.

 

Cet ORSA va alors être découpé entre les fonctions de l'entreprises :

La direction commerciale aura une part de capital de solvabilité.

L'ALM (Asset Liability Management) dispose aussi d'un capital de solvabilité.

Etc.

 

Les use tests consistent en décliner cette attribution de capital réglementaire aux différentes fonctions afin de poser des limites.

 

Ainsi, l'ALM qui dispose d'un capital de solvabilité a une limite en terme de risques d'investissements qui en découle. Ces limites pourront être par exemple de ne pas investir plus de X€ dans des actions hors OCDE.

 

La direction commerciale, cadrée par une limite ne pourra pas accepter plus de N contrats d'assurances que fixés par la limite.

 

Connaissant la compléxité du calcul de l'ORSA, cette réciproque qui part de l'ORSA et revient aux fonctions de l'entreprise s'annonce ardue !

Partager cet article

Repost 0

commentaires